TGV : la révolution en marche


D'abord annoncé pour fin 2016, le déploiement du wifi dans le TGV sera finalement pour fin 2017. Guillaume Pépy, président du directoire de la SNCF, l'a en effet rappelé le 12 avril dernier, en précisant que ce seront 300 rames qui seront équipées d'ici à la fin 2017, grâce à un partenariat scellé avec Orange.

Si un grand nombre de Français et d'étrangers attendent l'arrivée du wifi à bord du TGV avec impatience, impatience relayée sur les réseaux par quelques politiques faisant semblant de ne pas connaître les difficultés techniques, c'est aujourd'hui le monde entier qui regarde la SNCF ! À ce jour, aucune entreprise ferroviaire n'a relevé le défi auquel s'attaquent la SNCF et ces partenaires. J'entends déjà quelques lecteurs dire que Thalys propose le wifi depuis un moment déjà. J'invite ces personnes à faire une recherche sur "Thalys wifi" dans Google News.

Le défi est immense : pour faire court, il s'agit de déployer du wifi dans des voitures qui sont en fait des cages de Faraday se déplaçant à plus de 300km/h ! En outre, la SNCF s'engage à offrir du wifi gratuitement aux premières et aux secondes classes. Nous comprenons ici pourquoi la SNCF est sur les radars de toutes les entreprises ferroviaires du monde entier.

Au-delà du défi technique et technologique, j'attire votre attention sur les enjeux et l'impact sur l'expérience de voyage de tout cela. Très rapidement, nous nous rendons compte en effet que le lancement du wifi à bord va devenir l'épine dorsale d'un projet encore plus important : l'avènement du TGV intelligent !

Qu'est-ce que cela veut dire ? Le TGV va se transformer en "compagnon de voyage" et plus nous voyagerons, mieux il nous connaîtra et plus il rendra nos déplacements encore plus agréables. Demain, les femmes et les hommes d'affaires pourront accéder à leurs emails, à leurs dossiers sur le cloud sans encombre, sans rupture. Il sera possible de passer ses appels en FaceTime ou via Skype pendant que d'autres regarderont en streaming un film, une série, une émission en replay ou se connecteront à leur compte Deezer ou Apple Music. Ils pourront aussi découvrir les prochains magazines de bord "Emmenez-moi à" en version numérique et réserver directement un des restaurants recommandés par le magazine.

Et si demain il était possible de voir un documentaire sur l'Amazonie par exemple en avant-première dans le TGV ? Si demain les gens choisissaient leur train non plus en fonction du prix ni des horaires mais en fonction de ce qui va être diffusé dans le train ? Le TGV, diffuseur de contenu, un contenu que la SNCF pourra par ailleurs produire ou co-produire. La SNCF est en effet complètement légitime dans la création et la production de contenus originaux, en rapport avec le voyage, les arts et la culture.

Une chose est certaine : avec du wifi à bord, le champs des possibles s'élargit et la future application mobile TGV sera une véritable télécommande de services, incluant certainement le m-paiement.

Aussi, vous l'aurez compris, le wifi à bord du TGV va engendrer une transformation de l'expérience client inédite et je suis clairement aussi impatient que les millions de voyageurs susmentionnés !

#TGV #wifi #expérienceclient #SNCF #mpaiement #application #mobile #expériencedevoyage #Pépy

POSTS À L'AFFICHE
POSTS RÉCENTS
ARCHIVES
NUAGE DE TAGS
Pas encore de mots-clés.
RETROUVEZ-NOUS
  • LinkedIn - White Circle
  • Twitter - White Circle