Les RH sont-elles lost in digitalization ?

J'ai la chance actuellement de travailler avec deux femmes brillantes (bien plus que moi), Valerie Dagand (@VDAGAN) et Ilham Guggenheim (@Ilham_MG) pour ne pas les citer (vous aussi, vous n'avez jamais compris cette tournure de langage ?) dans le cadre d'une mission de reverse mentoring pour le compte d'une multinationale cotée au CAC 40 et hier, lors d'une réunion de cadrage avec le client, nous avons tous les 3 appris que la directrice des RH était un frein à l'émancipation digitale des employés et des différents strates organisationnelles de l’entreprise. Force est de constater que cette résistance des RH à ce que nous appelons communément la transformation numérique est finalement devenue assez courante et je dois vous avouer que je ne comprends pas leur posture. Quelque chose m’échappe mais quoi ?

Ici, il n'est pas question de généraliser ce comportement à toutes les RH. Il y a bien entendu des exceptions (elles se reconnaîtront) qui, parce que de plus en plus nombreuses, deviendront la norme mais en attendant, "la RH fait de la résistance" et c'est tout de même assez surprenant (et beaucoup moins drôle que le film de Jean-Marie Poiré). Se sentent-elles à ce point menacées pour décider de se retrancher derrière cette croyance que la transformation digitale est une affaire de technologies et d'outils et donc, elles n'ont pas de rôle à jouer ? J'ai du mal à y croire, surtout au regard de la formidable opportunité que représente cette transformation pour les RH car oui Mesdames et Messieurs les RH, il s'agit avant tout d'une transformation culturelle et humaine et c'est à vous d'accompagner à la fois la direction et les employés. Au sein de votre organisation, vous devez être les référents, ceux qui s'informent et qui connaissent les tenants et les aboutissants, ceux qui peuvent prendre la parole pour expliquer les enjeux et évangéliser ces nouveaux usages, ceux qui vont être les moteurs de la transformation (que Valerie, Ilham et moi préférons appeler "ignition").

Mesdames et messieurs, réagissez avant de vous faire uberiser comme le décrit si bien David Guillocheau (@dguillocheau), un spécialiste du digital et des RH, père du premier Hackathon RH qui a eu lieu en mars dernier. Dans son dernier billet (au passage, je vous invite à lire son blog guillaucheau.wordpress.com), David nous dit qu'uberiser les RH peut être une piste de réflexion stimulante. Non seulement je plussoie mais surtout j'invite tous les RH encore réticents à ouvrir grand leurs yeux car cette transformation digitale leur confère un rôle majeur à jouer et ce serait dommage de regarder le shinkansen* passer !

Chères RH, debout, en avant, marche !

*train à grand vitesse japonais, plus rapide que notre TGV


POSTS À L'AFFICHE
POSTS RÉCENTS
ARCHIVES
NUAGE DE TAGS
Pas encore de mots-clés.
RETROUVEZ-NOUS
  • LinkedIn - White Circle
  • Twitter - White Circle